En savoir plus sur la cigarette électronique

cigarette-electronique-ego-c

La cigarette électronique est un produit apparu en Chine en 2008, faisant donc de lui un acteur récent du marché du tabac. Et pourtant, qui aurait pu lui prédire le succès qu’il connaît aujourd’hui, et surtout, en si peu de temps ?

La cigarette électronique, c’est quoi ?

L’e-cigarette est une alternative au tabac : son objectif est de simuler l’acte de fumer sans en récupérer les inconvénients, notamment en termes de santé. Pour ce faire, la cigarette électronique génère non pas de la fumée, mais de la vapeur, grâce au e-liquide qu’elle contient : c’est justement cette dernière qui va imiter la sensation de fumer en étant aspirée par le vapoteur (celui qui vapote, qui utilise la cigarette électronique). La vapeur contient un arôme, choisi par l’utilisateur, et est produite par l’atomiseur qui chauffe l’e-liquide a environ 50°C. L’atomiseur, lui, est alimenté en énergie par une batterie, rechargeable ou non selon les modèles, qui s’active lorsque le vapoteur « tire » sur la cigarette électronique. Contrairement à la fumée d’une cigarette à tabac, la vapeur de l’e-cigarette n’est donc pas produite par une combustion.

Quels avantages présente la cigarette électronique

Le moins que l’on puisse dire, c’est que comparé à la cigarette à tabac, l’e-cigarette propose des avantages loin d’être négligeables. Commençons par les avantages indéniables : la cigarette électronique ne fonctionne pas à l’aide d’une combustion, ce qui réduit donc les risques d’incendies involontaires (malheureusement trop nombreux). Par ailleurs, elle propose de nombreux modèles, des accessoires de personnalisation et des goûts très variés (tabac blond, fraise, ananas, cola,…), c’est-à-dire autant de prestations auxquelles ne peut prétendre la cigarette à tabac. C’est sans parler également des coûts de l’e-cigarette, bien inférieurs à ceux de la cigarette classique, qui subit régulièrement des augmentations tarifaires.

Enfin, du point de vue de la santé, il est certes encore trop tôt pour avancer les effets à long terme de la cigarette électronique. Cependant, sur le court terme, de nombreuses études démontrent que son effet sur la santé est bénéfique, notamment parce qu’elle ne contient aucune des 4000 substances nocives de la cigarette à tabac. Par ailleurs, il a été démontré que la vapeur ne pouvait causer de tabagisme passif car elle s’évapore trop rapidement dans l’air (11 secondes contre 20 minutes pour certaines cigarettes classiques). De plus, tous les spécialistes de la santé, même ceux non favorables à l’e-cigarette, affirment qu’il est de très loin préférable de vapoter que de fumer.

Le succès de la cigarette électronique

1 000 000, c’est le nombre de français ayant déjà testé la cigarette électronique, et ils sont plus de la moitié à l’avoir adoptée. Ce succès incroyable s’étend au-delà des frontières de notre pays et concerne le monde entier. A l’heure où les ventes des cigarettes à tabac déclinent (-10% en France), celles de la cigarette électronique s’envolent, de plus en plus de fumeurs étant convaincus des bienfaits de cette excellente alternative à la cigarette classique. Et alors que les géants de la cigarette essayent de s’organiser pour trouver une place dans ce marché jeune mais florissant, des experts estiment que d’ici 10 ans, il se vendra plus de cigarettes électroniques que de cigarettes à tabac (pour un enjeu de 700 milliards de dollars). Et quant à l’analyse de la banque d’investissement britannique Ganaccord Genuity, elle est aussi explicite qu’encourageante : « les cigarettes électroniques s’avéreront être le plus important développement dans l’histoire de l’industrie organisée du tabac qui remonte à 200 ans. »